Throwback Alicante 2014 #2

Suite de la série d’article sur Alicante, aujourd’hui on va aborder notre quotidien lors de notre stage et quelques particularités espagnoles.

 

Ouais ok je joue dans le cliché

Après un périple plus que difficile pour arriver dans notre ville d’accueil (à revivre ici), nous sommes arrivées à Alicante. Nous vivions dans le quartier du Pla, quartier populaire de la ville et légèrement excentré (25 minutes de marche pour rejoindre le centre ville, 1 bus toutes les 30 minutes). Nous vivions dans un appartement relativement spacieux avec 3 chambres (un cagibi, une petite et une spacieuse), une grande terrasse (pour les apéros), quatre étages au cas où nous manquions de sport, un voisin dealer et des gosses fans de pétard dans la rue (à un tel point qu’un soir nous pensions qu’une fusillade avait lieu dans le  quartier). Même si nous vivions loin du centre ville, nous étions à quelques minutes de la plage et des arrêts de tram et à une dizaine de minute de notre stage. Après une semaine, nous étions à l’aise dans notre « Tierquart » comme nous l’appelions (pour le plus grand plaisir des vieux du bar du quartier).

J’ai effectué mon stage dans une entreprise de conseil en internationalisation : 4Global Sourcing. L’équipe était  composée uniquement de stagiaires de toutes les nationalités. Les patrons étaient sympas mais les stagiaires plutôt muets. Ma mission pendant deux mois a été d’implanter une entreprise de dispositifs de sécurité en hauteur pour les chantiers (Trop glam) en France, via les moyens de communication et de commerciaux. (Avez vous déjà traduit un site ENTIER ? Bah moi oui). Le stage nous a permis de travailler notre espagnol d’entreprise mais autant vous dire que c’est dans notre vie de tous les jours que nous avons eu le plus d’opportunités d’améliorer notre niveau (après quelques chupitos).

Lorsque l’on bénéficie d’un pouvoir d’achat français la vie en Espagne est relativement peu chère. Les cigarettes (4,60€), l’alcool (11€ l’Absolut en supermarché, 60 € en boite), la viande (Environ 3€ les 6 escalopes de poulet) et les sorties (Les filles payent rarement, les cocktails ne dépassent pas les 5€), les taxis (6€ pour 5 minutes de routes). Les transports en commun restent plus chers (du moins comparé à Aix) à 1,45€ le ticket de métro ou bus et de même pour les forfaits de téléphone. Les sorties au restau ne nous revenaient rarement plus de 12€ par personne pour un repas complet (et ne parlons pas de Tapas y Cana).

En tant que fille, préparez vous à vous faire régulièrement interpeller dans la rue par des hommes de tous âges (8 ans à 60 ans via notre vécu). Ils sont rarement méchants cela fait juste parti de leurs habitudes. Sinon, les personnes sont très ouvertes et toujours prêtes à vous aider ce qui est très agréable.

On se retrouve dans un prochain article avec les bons plans d’Alicante 🙂

 

Hasta luego.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s