Archives pour la catégorie Alicante

Throwback Alicante 2014 #3

Voici venu le temps (des cathédraaaaales) de faire une petite liste des endroits clés de notre séjour.

Des adresses utiles histoire de ne pas se tromper quelque soit la situation.

– Visites :

Nous avons eu l’occasion de visiter quelques lieux « phare » d’Alicante.

– L’incontournable Castello de Santa Barbara vous permettra d’accéder à une vue époustouflante sur la ville.

Castillo de Santa Barbara

Castillo de Santa Barbara

– Le quartier de Santa Cruz et ses maisons colorées

– Le musée Marq Castillo pour découvrir l’évolution d’Alicante de la préhistoire à aujourd’hui.

Barrio de Santa Cruz et Castillo de Santa Barbara comme si vous y étiez —>>>

– Si l’envie vous prend, rendez-vous à la gare vers 8H et montez dans un train direction Valence qui est à 2h de route. Visitez le marché central, mangez une paella, prenez le bus touristique pour voir la ville d’en haut, découvrez la cité des arts et des sciences, admirez les requins de l’aquarium le plus grand d’Europe, repartez avec votre bus, perdez vous au grès de la musique dans les rues de la ville et revenez dans votre petite ville vers 23h. Dépaysement garanti.

 

Restaurants : 

Niveau restaurants, nous avons trouvé des adresses sympas, pour des budgets étudiants, qui peuvent valoir le détour.

– Tapas y Cana : AAAAH les tapas sont à l’Espagne ce que les sushi sont au Japon (stéréotypes bonjour). Plus sérieusement,  Tapas y Cana est l’adresse idéale pour une soirée entre amis, histoire de manger un peu avant votre nuit dans le barrio (j’y viens après). Les bières (cana) sont à 0,60 centimes et les tapas à à,90 centimes. À ce prix là ne vous attendez pas à de la grande cuisine, c’est plutôt gras mais l’ambiance est très sympas, les serveurs adorables et vous pouvez manger à votre faim pour 5 euros. Vous trouverez ce bar e, descendant la Rambla Nunoz Mendez sur votre gauche.

– 100 Montadidos. Il s’agit d’une chaine qui propose elle aussi des tapas et des rations un peu plus travaillés. Allez y le Mercredi et le Dimanche toute la carte est à 1€. Conseil bonus : Testez le Tinto de Verano, qui est LA boisson parfaite à l’apéro. Vous en trouverez un peu partout dans la ville et les centres commerciaux.

– Le Tribeca : « Tribeca (maybe) the best burger in Alicante » voici la devise de ce bar. Vous y trouverez un large choix d’hamburger avec des frites maisons. La décor est sympas, les produits frais. Idéal si vous avez envie de changer du duo Burger King / Mac do. Le bar se trouve à coté de Tapas y Cana vous ne pourrez pas le louper.

Évitez les restaurants sur le port qui sont de véritables attrape touristes ainsi que les bars à tapas de la rue San Francisco qui ne sont pas terribles. De manière générale, fuyez les restaurants affichants des menus traduits en 10 langues.

 

Sorties

Ps : Le rythme des sorties en Espagne est très différent. N’allez pas dans les bars avant 1h30 et dans les boites avant 3h30-4H. Vous finirez (très) probablement vos soirées vers 7H30 avant d’aller absorber vos boissons autour d’un fast food (ouverts 24h / 24h) en compagnie de vos partenaires de sortie. 

Comme je l’ai précisé dans un article précédent, la vie nocturne à alicante est animée. Elle se concentre principalement dans les rues perpendiculaires à la Rambla Nunoz Mendez, plus communément appelé le Barrio.

– Le Carpe Diem : Felix vous attend pour les soirées Erasmus tous les mercredis. Cocktails offerts aux filles avant 1h du matin, Mojito à 4€ et une belle liste de shooter (Chupitos). L’équipe est très accueillante et nous avons rapidement sympathisé avec les serveurs. Niveau musique, vous trouverez du commercial. Cela peut être sympas pour commencer à s’ambiancer en début de soirée. Le lieu reste petit et devient vite bonder en fonction du jour de la semaine.

– L’Havana : Tous les mardi participez à un tournoi de Beer Pong moyennant 3€ de participation. avec conso offerte jusqu’à la fin. Les gagnants remportent la mise totale (Buena Suerte).  L’ambiance est au rendez vous même si vous venez en tant que spectateur. Il s’agit de l’unique endroit animé hors période scolaire le mardi.

– Le Do : Amateur de musique Deep house : Electro vous trouverez votre paradis. Oliver le DJ s’occupe de vous faire bouger dans un lieu chic. Comptez 6 euros pour les conso (Testez leur Gin Tonic). Si vous revenez régulièrement vous aurez surement droit à des shooters offerts.

– La Quinta Avenidad. Beaucoup vous dirons que cette boite n’est pas top ou pas « classe »  mais nous avons eu l’occasion de passer de bonnes soirées avec l’équipe. Niveau son vous aurez droit à du commercial et du reggaton mais avec les bouteilles à 60 euros vous aurez de quoi vous ravitailler tout au long de la soirée et je vous garanti que vous ne verrez pas le temps passer.

– La Isla Marina : Probablement le lieux qui nous a le plus marqué pendant notre séjour. La Isla Marina n’est pas une boite mais un véritable  concept. Il s’agit d’un complexe placé au bord de la mer. Le midi vous pouvez y manger, mais tout l’intérêt du lieu est le dimanche. Vous y trouverez les Orange Sunset Party. De 16h jusqu’à 2h vous pourrez danser au rythme des 5 DJ résidents et des DJ invités dans un cadre idyllique. La musique est parfaite si vous aimez la deep house. Les bouteilles sont à 120 euros avec vue sur la mer. La clientèle est plus âgée et aisée que dans les autres lieux d’Alicante. Il s’agit de l’endroit idéal pour une belle soirée de fin de semaine.  Comptez 15 euros pour l’entrée si vous ne prenez pas de bouteille.

Isla Marina
Isla Marina

Evitez la zone Volvo pour les sorties, la plupart des bars sont des attrapes touristes et vous arnaques sur les prix. Pour trouvez les bars citez n’hésitez pas à demander dans la rue aux rabatteurs. 

 

Ma liste est finie, il y a évidemment d’autres lieux à découvrir mais je vous ai cité ceux que nous avons le plus fréquenté.

 

 

Hasta Luego

 

 

Publicités

Throwback Alicante 2014 #2

Suite de la série d’article sur Alicante, aujourd’hui on va aborder notre quotidien lors de notre stage et quelques particularités espagnoles.

 

Ouais ok je joue dans le cliché

Après un périple plus que difficile pour arriver dans notre ville d’accueil (à revivre ici), nous sommes arrivées à Alicante. Nous vivions dans le quartier du Pla, quartier populaire de la ville et légèrement excentré (25 minutes de marche pour rejoindre le centre ville, 1 bus toutes les 30 minutes). Nous vivions dans un appartement relativement spacieux avec 3 chambres (un cagibi, une petite et une spacieuse), une grande terrasse (pour les apéros), quatre étages au cas où nous manquions de sport, un voisin dealer et des gosses fans de pétard dans la rue (à un tel point qu’un soir nous pensions qu’une fusillade avait lieu dans le  quartier). Même si nous vivions loin du centre ville, nous étions à quelques minutes de la plage et des arrêts de tram et à une dizaine de minute de notre stage. Après une semaine, nous étions à l’aise dans notre « Tierquart » comme nous l’appelions (pour le plus grand plaisir des vieux du bar du quartier).

J’ai effectué mon stage dans une entreprise de conseil en internationalisation : 4Global Sourcing. L’équipe était  composée uniquement de stagiaires de toutes les nationalités. Les patrons étaient sympas mais les stagiaires plutôt muets. Ma mission pendant deux mois a été d’implanter une entreprise de dispositifs de sécurité en hauteur pour les chantiers (Trop glam) en France, via les moyens de communication et de commerciaux. (Avez vous déjà traduit un site ENTIER ? Bah moi oui). Le stage nous a permis de travailler notre espagnol d’entreprise mais autant vous dire que c’est dans notre vie de tous les jours que nous avons eu le plus d’opportunités d’améliorer notre niveau (après quelques chupitos).

Lorsque l’on bénéficie d’un pouvoir d’achat français la vie en Espagne est relativement peu chère. Les cigarettes (4,60€), l’alcool (11€ l’Absolut en supermarché, 60 € en boite), la viande (Environ 3€ les 6 escalopes de poulet) et les sorties (Les filles payent rarement, les cocktails ne dépassent pas les 5€), les taxis (6€ pour 5 minutes de routes). Les transports en commun restent plus chers (du moins comparé à Aix) à 1,45€ le ticket de métro ou bus et de même pour les forfaits de téléphone. Les sorties au restau ne nous revenaient rarement plus de 12€ par personne pour un repas complet (et ne parlons pas de Tapas y Cana).

En tant que fille, préparez vous à vous faire régulièrement interpeller dans la rue par des hommes de tous âges (8 ans à 60 ans via notre vécu). Ils sont rarement méchants cela fait juste parti de leurs habitudes. Sinon, les personnes sont très ouvertes et toujours prêtes à vous aider ce qui est très agréable.

On se retrouve dans un prochain article avec les bons plans d’Alicante 🙂

 

Hasta luego.

Throwback : Alicante 2014 #1

Salut, Hi, Hola,

À désormais moins de dix jours du départ, je continue de tenir le blog. N’ayant désormais plus suffisamment d’informations / d’expériences pour écrire sur l’échange aux USA, je vais faire un petit retour en arrière avec une série d’article sur Alicante 2014.

Ce premier article résumera l’expérience et fera guise d’une brève présentation de la ville. Les suivants iront plus en détails sur la vie à Alicante quand on a 20 ans.

Comment bien résumer le stage. (Cc Valentine Keller)
Comment bien résumer le stage. (Cc Valentine Keller)

Retour au mois d’Octobre 2013. Un beau matin nous recevons un e-mail qui sera le point de départ de notre rêve espagnol. L’IUT d’Aix bénéficie désormais d’un programme de stage en partenariat avec l’université d’Alicante. Quelques recherches sur Google plus tard et après avoir vue ce genre de photos

AAAAAAH la plage du postiguet
AAAAAAH la plage du postiguet

Nous sommes quelques uns à nous embarquer pour l’expérience. Après 1 mois de traduction de Cv et lettre de motivation, nous apprenons un soir notre admission d-au programme *CRIS DE JOIE*.

Au programme :

– 2 mois 1/2 de stage

– Des stages trouvés grâce au réseau d’entreprises de l’université

– Logement en colloc dans des endroits plus ou moins sympas.

– Inscription à l’université d’Alicante

– Rapport de stage en espagnol

Alicante en Bref

Alicante est une ville située dans le sud-est de l’Espagne sur la Costa Blanca réputée pour ses plages à l’eau cristalline. La ville n’est pas très grande mais accueille de nombreux étudiants étrangers grâce à son campus à l’américaine et bénéficie d’une vie nocturne bon marché (pour un pouvoir d’achat français) et animée. La ville est très touristique en particulier à partir du mois de juin. Nous avons eu la chance de pouvoir profiter de l’eau à 23 degrés dès la fin du mois d’avril, lorsque la ville n’était pas envahie.

Niveau vie pratique, on trouve des boutiques « 24 horas », un peu partout ce qui s’avère très utile quand on doit faire face au rythme espagnol. La ville bénéficie aussi d’un « large » réseau de Tram avec 4 lignes qui permettent facilement de se déplacer en ville. Cela rattrape le réseau de bus vraiment pas terrible avec un passage toutes les 30 minutes dans certains quartiers. Sans oublier les taxis, très présents et vraiment peu cher ce qui est très utile quand on sait que les bus / tram finissent à 00H maximum.

Pour la bronzette, la ville offre principalement deux plages : Postiguet et San Juan. La plage du Postiguet est située à proximité du centre ville. Elle est agréable mais pour les habitués des plages du sud de la France il est étonnant d’avoir une route à proximité de soi. L seconde est l’une des plus belles de la cote, mais pour y accéder il faudra faire 20 minutes de tram pour aller jusqu’au quartier de San Juan. Une fois sur place, vous pourrez profiter des kilomètres de sable et de palmiers face à vous.

Voilà pour la présentation en bref, la suite dans les prochains articles avant la traversée de l’Atlantique. Pour en savoir plus vous pouvez jeter un oeil aux vidéos d’Alicante par ici ——->>>>>>  

Hasta Luego